PHT FORMATION
PHT FORMATION
Faites décoller votre passion ...



Actualités
Le 30/05/2013
Financement d'une Formation Aéroportuaire par le DIF - Droit Individuel à la Formation
<<
Le droit individuel à la formation (DIF) a pour objectif de permettre à tout salarié de se constituer un crédit d’heures de formation de 20 heures par an, cumulable sur six ans dans la limite de 120 heures. L’initiative d’utiliser les droits à formation ainsi acquis appartient au salarié, mais la mise en oeuvre du DIF requiert l’accord de l’employeur sur le choix de l’action de formation. La formation a lieu hors du temps de travail sauf disposition conventionnelle contraire ; elle est prise en charge par l’employeur selon des modalités particulières. Le DIF étant un droit reconnu au salarié, celui-ci est libre ou non de l’utiliser. S’il décide de ne pas l’utiliser, il ne peut pas demander de compensation financière à son employeur au titre des heures acquises et non utilisées.

Qui peut bénéficier du DIF ?
Peuvent bénéficier du DIF :
Les salariés en contrat de travail à durée indéterminée ayant au moins un an d’ancienneté dans l’entreprise. Ce droit leur est ouvert qu’ils soient employés à temps complet ou à temps partiel. Dans ce dernier cas toutefois, la durée des droits acquis au titre du DIF est calculée au prorata de leur durée de travail.
Pour le calcul des droits ouverts au titre du DIF, la période d’absence du salarié pour un congé de maternité, d’adoption, de présence parentale ou pour un congé parental d’éducation est intégralement prise en compte.
Les salariés en contrat à durée déterminée (voir ci-dessous « Dispositions spécifiques aux salariés en CDD »).
Sont en revanche exclus du DIF, les apprentis ainsi que les salariés en contrat de professionnalisation.

A combien d’heures de formation ouvre droit le DIF ?
Au titre du DIF, les salariés en contrat à durée indéterminée (CDI) travaillant à temps complet ont droit, sauf dispositions conventionnelles plus favorables, à 20 heures de formation minimum par an. Ceux qui sont employés à temps partiel acquièrent un crédit d’heures calculé au prorata de leur durée de travail. Ainsi, par exemple, un travail à mi-temps ouvrira droit à 10 heures de formation par an.

Les droits acquis au titre du DIF peuvent ils se cumuler ?
Les salariés en contrat à durée indéterminée qui n’utilisent pas leurs droits acquis au titre du DIF peuvent les cumuler d’une année sur l’autre, dans les conditions suivantes :
pour les salariés à temps complet, le cumul peut se faire sur six ans au maximum, sans pouvoir dépasser le plafond de 120 heures ;
pour les salariés à temps partiel, c’est le plafond de 120 heures qui s’applique quel que soit le temps mis pour l’atteindre. Ainsi, par exemple, un salarié travaillant à mi-temps qui acquiert 10 heures par an au titre du DIF pourra cumuler ses droits sur 12 ans.

Un salarié à temps plein qui n’a pas utilisé ses droits pendant 6 ans et qui a donc atteint le plafond de 120 heures ne peut plus, sauf dispositions conventionnelles plus favorables, acquérir de droits à formation au titre du DIF.

Toute action de formation effectuée dans le cadre du DIF vient s’imputer sur le capital acquis. Ainsi le salarié qui avait atteint le plafond de 120 heures tombe à 80 s’il entreprend une formation de 40 heures. Il peut ensuite de nouveau acquérir des droits dans la limite de 120 heures.

L’employeur a l’obligation d’informer chaque salarié, par écrit et annuellement, du total des droits qu’il a acquis au titre du DIF.

Comment le DIF est-il mis en oeuvre ?
La mise en oeuvre du DIF relève de l’initiative du salarié, en accord avec son employeur.

La demande du salarié
La loi ne précise pas les modalités de la demande. En toute logique, elle doit s’effectuer par écrit en indiquant les informations nécessaires à l’employeur pour qu’il se prononce sur cette demande (formation envisagée, durée…). Aucun délai n’est prévu par la loi pour formuler la demande, mais le salarié doit s’y prendre suffisamment à l’avance sachant que l’employeur dispose d’un délai d’un mois pour répondre. D’ailleurs, des accords collectifs peuvent prévoir des délais pour présenter cette demande.

La réponse de l’employeur
L’employeur doit donner son accord sur le choix de l’action de formation. Il dispose d’un délai d’un mois pour répondre au salarié qui a sollicité son accord pour exercer son droit au titre du DIF. L’absence de réponse dans ce délai vaut acceptation du choix de l’action de formation proposée par le salarié.

Pour éviter toute contestation sur les délais, il semble préférable que la demande du salarié s’effectue par lettre recommandée avec accusé de réception.

Face au refus de l’employeur, le salarié ne dispose d’aucun recours sauf celui de réitérer sa demande ultérieurement (il existe toutefois des dispositions particulières en cas de rupture du contrat de travail, voir ci-après). Si le désaccord persiste pendant deux exercices successifs, le salarié peut déposer sa demande dans le cadre du congé individuel de formation (CIF). L’organisme paritaire de gestion du CIF dont relève l’entreprise doit alors examiner en priorité cette demande de prise en charge sous réserve que la formation choisie par le salarié corresponde aux priorités et aux critères fixés par cet organisme. En cas d’acceptation, l’employeur est tenu de verser à cet organisme une somme égale au montant de l’allocation de formation correspondant aux droits acquis par l’intéressé au titre du DIF et aux frais de formation, ceux-ci étant appliqués sur la base forfaitaire applicable aux contrats de professionnalisation. La durée de la formation ainsi réalisée se déduit du contingent d’heures de formation acquis au titre du DIF.

Le choix de la formation
Des actions de formation prioritaires peuvent être définies par accord collectif d’entreprise ou de branche ou par accord interprofessionnel. Le salarié peut alors choisir une formation parmi celles-ci, bien que ce ne soit pas une obligation.
A défaut d’un tel accord, les actions de formation accessibles au titre du DIF sont les actions de promotion (celles permettant d’acquérir une qualification plus élevée) ou d’acquisition, d’entretien ou de perfectionnement des connaissances.

Le choix de l’action de formation mise en oeuvre dans le cadre du DIF doit être arrêté par accord écrit du salarié et de son employeur.

Comment se déroule la formation ?
La formation suivie dans le cadre du DIF se déroule en dehors du temps de travail. Toutefois, une convention ou un accord collectif de branche peut prévoir que l’action de formation aura lieu en partie sur le temps de travail.

Pour les heures de formation effectuées en dehors de son temps de travail, le salarié perçoit, de son employeur, une allocation de formation égale à 50 % de sa rémunération nette de référence. Le salaire horaire de référence pris en compte pour le calcul de cette allocation s’obtient en divisant le total des rémunérations nettes versées au salarié au cours des 12 derniers mois précédant le début de la formation par le nombre total d’heures rémunérées au cours de ces mêmes 12 derniers mois. Des modalités particulières de calcul sont prévues pour les salariés dont la durée de travail est fixée par une convention de forfait en jours.

Si la formation a lieu en partie sur le temps de travail, la rémunération du salarié est maintenue normalement pour les heures passées à se former.

Pendant la durée de sa formation (pendant ou hors temps de travail), le salarié bénéficie de la législation sur les accidents de travail et les maladies professionnelles.

Qui prend en charge les frais de formation ?
Les frais de formation, ainsi que l’allocation de formation, sont à la charge de l’employeur, ce dernier pouvant les imputer sur sa participation au développement de la formation continue.

Que deviennent les droits acquis lors de la rupture du contrat de travail (« portabilité » du DIF) ? Les dispositions applicables ont été modifiées, en dernier lieu, par la loi du 24 novembre 2009 citée en référence.

Dans un souci de bonne information des salariés, l’employeur est tenu de mentionner, dans la lettre de licenciement, les droits que ce dernier a acquis au titre du DIF et la possibilité de demander, pendant le préavis, à bénéficier d’une action de bilan de compétences, de VAE ou de formation. Le cas échéant, la lettre doit mentionner les dispositions spécifiques applicables en cas d’adhésion à un contrat de sécurisation professionnelle
Par ailleurs, , le certificat de travail remis au salarié à l’occasion de la rupture de son contrat de travail doit désormais comporter certaines mentions relatives aux droits à DIF acquis par le salarié

Utilisation du DIF pendant le préavis
En cas de licenciement non consécutif à une faute lourde, et si le salarié en fait la demande avant la fin du préavis, la somme correspondant au solde du nombre d’heures acquises au titre du DIF et non utilisées, multiplié par le montant forfaitaire visé au deuxième alinéa de l’article L. 6332-14 du Code du travail (soit, actuellement, 9,15 €), permet de financer tout ou partie d’une action de bilan de compétences, de validation des acquis de l’expérience ou de formation.
A défaut d’une telle demande, la somme n’est pas due par l’employeur.

Lorsque l’action mentionnée ci-dessus est réalisée pendant l’exercice du préavis, elle se déroule pendant le temps de travail.

Les modalités de mise en oeuvre du dispositif de portabilité du DIF posent problème en cas de licenciement pour faute grave : cette dernière entraînant la privation du préavis, le salarié se trouverait donc dans l’impossibilité de faire connaître sa demande dans les conditions mentionnées ci-dessus, alors même qu’il peut bénéficier du DIF. Pour éviter cette situation préjudiciable au salarié, une réponse ministérielle (JOAN du 1er février 2011) préconise de « faire droit à la demande du salarié dès lors qu’elle est effectuée pendant une période égale à celle du préavis qui aurait été applicable s’il n’avait pas été licencié pour faute grave ».

Utilisation du DIF après la cessation du contrat de travail
En cas de rupture du contrat de travail non consécutive à une faute lourde ou d’échéance à terme du contrat de travail qui ouvrent droit à une prise en charge par le régime d’assurance chômage (licenciement, démission considérée comme « légitime » par l’Assurance chômage, rupture conventionnelle du CDI dans le cadre de l’article L. 1237-11 du code du travail, fin de CDD, etc.), la somme correspondant au solde du nombre d’heures acquises au titre du DIF et non utilisées multiplié par le montant forfaitaire visé au deuxième alinéa de l’article L. 6332-14 du code du travail (soit, actuellement, 9,15 €), est utilisée, selon le cas, soit auprès du nouvel employeur, soit pendant la période de chômage.

Utilisation chez le nouvel employeur
Lorsque le salarié en fait la demande auprès d’un nouvel employeur, au cours des 2 années suivant son embauche, la somme permet de financer soit, après accord de l’employeur, tout ou partie d’une action de bilan de compétences, de VAE ou de formation, soit, sans l’accord de l’employeur, tout ou partie d’une action de bilan de compétences, de VAE ou de formation relevant des priorités définies par accord de branche ou d’entreprise. Lorsque le salarié et l’employeur sont en désaccord, l’action se déroule hors temps de travail et l’allocation de formation (visée à l’article L. 6321-10 du code du travail) n’est pas due par l’employeur.

Le paiement de la somme est assuré par l’OPCA dont relève l’entreprise dans laquelle le salarié est embauché. Cette somme est imputée au titre de la section " professionnalisation ", sauf dispositions spécifiques prévues par accord de branche ou accord collectif conclu entre les organisations d’employeurs et de salariés signataires d’un accord constitutif d’un organisme collecteur paritaire agréé interprofessionnel.

Utilisation pendant la période de chômage
Lorsque le demandeur d’emploi en fait la demande, la somme acquise au titre du DIF et non utilisée permet de financer tout ou partie d’une action de bilan de compétences, de VAE ou de formation. La mobilisation de cette somme a lieu en priorité pendant la période de prise en charge de l’intéressé par le régime d’assurance chômage. Elle se fait après avis du référent chargé de l’accompagnement de l’intéressé.

Le paiement de la somme est assuré par l’OPCA dont relève la dernière entreprise dans laquelle il a acquis des droits. Elle est imputée au titre de la section « professionnalisation », sauf dispositions spécifiques prévues par accord de branche ou accord collectif conclu entre les organisations d’employeurs et de salariés signataires d’un accord constitutif d’un organisme collecteur paritaire agréé interprofessionnel.

Une note d’information, établie par Pôle emploi, précise les dispositions relatives à la portabilité du DIF issue de la loi du 24 novembre 2009 précitée lorsque le salarié est en période de chômage et inscrit à Pôle emploi.

En cas de démission
Le salarié peut demander à bénéficier de son DIF, à condition que l’action de formation, de bilan de compétences ou de VAE soit engagée avant la fin du préavis.

En cas de départ à la retraite
En cas de départ à la retraite, le salarié ne peut bénéficier de ses droits acquis au titre du DIF.

Quelles sont les dispositions spécifiques aux salariés en CDD ?
Les salariés en CDD peuvent bénéficier du DIF à condition d’avoir travaillé au moins 4 mois (consécutifs ou non) en CDD, dans les 12 derniers mois. Il n’est pas obligatoire que l’ancienneté ait été acquise au titre du même contrat.
Pour ces salariés :
le volume d’heures acquis au titre du DIF est calculé au prorata de la durée de leur contrat (à condition qu’ils justifient d’une durée de travail en CDD d’au moins 4 mois dans les 12 derniers mois). Par exemple, un CDD de six mois ouvrira droit à 10 heures de formation au titre du DIF. Si le salarié travaille à temps partiel, il convient d’effectuer une double proratisation en fonction de la durée de son contrat et de son temps de travail. Par exemple, un CDD de six mois à mi-temps ouvrira droit à 5 heures de formation au titre du DIF ;
les frais de formation, de transport et d’hébergement, ainsi que l’allocation de formation due à ces salariés sont pris en charge par l’organisme paritaire agréé qui perçoit de l’employeur la contribution 1 % destinée au financement du congé individuel de formation des salariés en CDD.

Selon une réponse ministérielle publiée au JOAN du 1er mars 2011, « les salariés titulaires d’un contrat à durée déterminée peuvent bénéficier du droit individuel à la formation à l’issue d’une ancienneté acquise dans la même entreprise de quatre mois, consécutifs ou non, au cours des douze derniers mois. Lorsque le salarié qui remplit les conditions requises n’a pas utilisé son droit individuel à la formation au sein de l’entreprise, il peut bénéficier de la portabilité de son droit lorsqu’il est demandeur d’emploi ou auprès d’un nouvel employeur. À cet effet, à l’expiration du contrat de travail, l’employeur mentionne sur le certificat de travail les droits acquis par le salarié dans l’entreprise et non utilisés. Il convient de considérer que l’employeur est redevable des droits des salariés au titre du droit individuel à la formation au regard de l’ancienneté acquise dans l’entreprise et non chez un autre employeur. Il lui appartient d’inscrire ces droits dans le certificat de travail mais il ne peut en revanche inscrire des droits qui résulteraient de l’ancienneté acquise par le salarié chez un autre employeur ».

Pour le reste, le DIF est mis en oeuvre dans les mêmes conditions que celles prévues pour les salariés en contrat à durée indéterminée : choix de l’action de formation, demande du salarié, réponse de l’employeur, déroulement de la formation, rémunération…

L’employeur est tenu d’informer les salariés en CDD de leurs droits au titre du DIF.

Demandez votre dossier du DIF à votre employeur

Une fois le dossier retiré, présentez vous au centre de formation.

... >>

Le 29/05/2013
Constitution du Pôle de Formateurs(trices)
<<
Dans le cadre d'une constitution d'un pôle de formateurs, nous recevons pour le moment des CV de formateurs dans tous les domaines.
N'hésitez pas à nous faire parvenir vos CV via le formulaire suivant http://www.pht-formation.fr/candidature-formateur
ou par email directement sur contact@pht-formation.fr
... >>

Le 27/05/2013
Offre d'emploi Formateur(trice) Aéroportuaire
<<


Dans le cadre d'une constitution d'un pôle de formateurs dans différents domaines de l'aéroportuaire, nous recherchons des formateurs spécialisés dans votre propre domaine de compétences. Des formations seront proposées aux formateurs(trices) suivant les besoins, le domaine de compétence et la demande.
Merci d'envoyer votre CV à l'attention de Mr Eric PHONTHISENE sur contact@pht-formation.fr ou cliquez sur le lien ci dessous.
... >>

Le 27/01/2015
Altea FM et CM
<<
La sortie d'Altéa FM (Trafic) et CM (Escale) chez PHT FORMATION est imminente (c'est une question de jours). Les premières dates de formation Altea seront affichées sur le site PHT FORMATION dans quelques jours (Altea FM prévu fin février et Altea CM prévu courant avril). Vous serez notifié du top départ des inscriptions dans le groupe PHT FORMATION Facebook. 4 jours de formation Altea réservés au 7 Premiers inscrits (Dossiers confirmés).
... >>

Le 26/10/2014
PHT FORMATION change de locaux
<<
PHT FORMATION déménage dans de nouveau bureaux plus grand, plus spacieux afin d'offrir à nos élèves la meilleure qualité de service.

Nous sommes désormais au:
4 Allée du Levant, Bureaux Elytis, N°3, Centre Commercial Le Solis 34970 LATTES
Pour plus d'information, contacter nous au 04 99 53 87 92
... >>

Le 26/01/2014
PHT FORMATION sur le magazine Informations Entreprise en page 87
<<
Communiqué

FORMATIONS AUX MÉTIERS DE L’AÉROPORTUAIRE

À 35 ans, Eric Phonthisene forme aux métiers de l’aviation au sol et permet à toute personne motivée de suivre des stages adaptés.

Ce formateur émérite après avoir suivi l’ESMA, travailla dans l’aviation d’affaires à Nice où il croisa des célébrités. Mais la rencontre essentielle fut celle d’un chef d’escale qui lui proposa un court CDD à l’aéroport de Roissy. L’expérience aéroportuaire en billetterie, bagages et surveillance le métamorphosa rapidement en formateur. Parlant 4 langues, il transmit son savoir durant 11 ans aux stagiaires venus de métropole, de la Réunion, de Nouvelle-Calédonie ou de l’étranger.

Des stages peu onéreux qui valent de l’or
Après avoir été directeur adjoint en centre de formation aéroportuaire, Eric Phonthisene a créé sa structure, PHT FORMATION, basée à Lattes près de Montpellier. Pour les stagiaires, sa vie est un exemple : il a gravi tous les échelons, de l’École Supérieure des Métiers de l'Aéronautique, en passant par tous les postes. Il a même formé des personnes de la Direction Générale de l’Aviation Civile. Connaissant les métiers de l’aviation de l’intérieur, il ajoute à son expérience, sa pédagogie et une patience essentielle. Il sait qu’un élève moyen peut s’avérer le meilleur sur le terrain. Ses formations sont polyvalentes et ajustées à chaque métier et elles proposent aux stagiaires plus qu’une perspective, un emploi dans un univers gratifiant. Le site clair et convivial de PHT FORMATION informe clairement les futurs candidats. D’anciens de l’armée de l’air, des chômeurs peu sûrs de leurs bagages, - du BEP à Bac +5, sont venus à PHT FORMATION, à la recherche d’une vraie compétence, d’une reconnaissance.

L’avenir des candidats
Les qualifications qui semblaient inaccessibles, grâce aux stages, permettent de tout connaître du droit aérien et de devenir un « chef avion » qui supervise la rotation de l'avion quand il se pose. « On vous appelle également le coordo, le coordinateur de vol, l'agent de trafic ou bien encore l'agent D1-D3. Vous éditez le plan de chargement avion et le devis de masse et de centrage avion. », leur expliquera-t-on. On leur apprendra aussi à traiter les marchandises dangereuses ou comment repérer de faux documents du trafic aérien. Ce métier impliquera de grandes responsabilités, exigera que les bonnes décisions soient prises en permanence, avec en tête une connaissance de la météo, et au cœur un amour des avions. Assurer la sécurité des passagers en vol ou être à la tête d’une équipe sur piste est parfaitement enseigné. Il existe d’autres métiers : agent de piste polyvalent ou bagagiste avion, et les impétrants pourront passer de la théorie à l’environnement réel et à la pratique de la sécurité. L’agent d'escale commerciale saura procéder au check-in à l'intérieur de l'avion, enregistrera les passagers, il connaîtra les modules de sûreté conformes à la réglementation européenne. Le responsable de la zone avion coordonnera tous les intervenants et s’assurera de la sécurité du vol. Les premiers stagiaires de PHT FORMATION sont déjà en poste. Les prochains viennent de France, des Comores et d’ailleurs. Si la trajectoire de certaines des vies change, c’est grâce à la volonté de son dirigeant. Il espère voir venir des demandeurs d’emploi et des personnes à mobilité réduite. Au lieu de dire comment améliorer les choses, il le fait, rend service à ceux qui embauchent ou recherchent des intérimaires, inculque de vrais métiers à ceux qui ne rêvaient pas de trouver un emploi ou de passer un concours. Eric Phonthisene transmet plus qu’un savoir, il donne de l’ambition !
... >>

Le 25/06/2014
Nouvelle Formation Agent de Trafic Aérien / Chef Avion / Coordo + Départ au Casque
<<
Formation Agent de Trafic Aérien / Chef Avion / Coordo + Départ au Casque. Une formation Complémentaire pour optimiser vos chances de trouver un emploi. Actuellement 1790€ au lieu de 1990€.

Nouvelle Formation Aéroportuaire
Formation Agent de Trafic Aérien / Chef Avion / Coordo + Départ au Casque Avion

Présentation
Vous représenterez le chef avion qui supervisera la rotation de l’avion quand il se posera sur l’aéroport. On vous appelle également le coordo, le coordinateur de vol, le chef avion, l’agent de trafic ou bien encore l’agent D1-D3. Vous éditez le plan de chargement avion et le devis de masse et de centrage avion.

En plus du métier de chef avion, certaines sociétés sur l’aéroport vous demandent en plus d’effectuer le départ au casque. Cette option de départ au casque vous permettra d’être plus complet et de vous donner le maximum de chance de trouver du travail. Vous aurez un réel atout en plus par rapport aux autres postulants.

Le Métier
Métier de responsabilité et de coordination avion. Vous préparerez le plan de chargement et le devis de masse et de centrage avion. Vous avez à votre tête une équipe piste qui chargera l’avion conformément à votre demande. Prenez toutes les décisions pour le bon déroulement de votre avion afin d’assurer la sécurité des passagers.

Vous assisterez au démarrage des moteurs avions sur les points de parking en Nose in ou Nose Out. Vous serez le seul lien entre le cockpit et le sol. L’anglais est obligatoire et nécessite une parfaite connaissance de l’avion et des environs.

175.00 Heures de formation ( 5 Semaines )
Prix: 1790 €* au lieu de 1990 € pour un financement personnel
Sur la formation Du 03/10/2014 au 06/11/2014
Offre valable jusqu’au 02/10/2014

LES PETITS +
- Pas de frais de dossier
- Accueil et renseignements avant la formation
- Constitution de votre dossier d’inscription directement en ligne depuis votre espace candidat
- Formateur expérimenté
- Ambiance conviviale et professionnelle
- Qualité de formation
- Des prix avantageux
- Possibilité de payer en plusieurs fois
- TOUS NOS ELEVES SONT SUIVIS JUSQU’A L’OBTENTION DE LEUR 1ER CONTRAT DE TRAVAIL

A propos du Centre de Formation
Situé à LATTES(34970), dans l’agglomération de MONTPELLIER, à 10min de l’aéroport de Montpellier Fréjorgues, à 15min des plages et à 10min du Centre ville, idéalement situé dans un environnement ensoleillé, nous disposons d’un accueil/secrétariat, d’une salle théorique, d’une salle informatique et d’un parking public pour nos élèves.

Nos formations sont diverses et regroupent la majorité des formations du personnel au sol en aéroport. Des formations de qualités qui sont conformes aux recommandations de IATA (International Air Transport Association).

Nos formateurs sont qualifiés, avec plus de 13 ans d’expérience dans le domaine de l’aéroportuaire, dont plus de 11 ans d’expérience en tant que formateur. Certains de nos formateurs ont même le privilège de former à plusieurs reprises le personnel de la DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile).

Soucieux du confort de nos élèves, nous apportons un intérêt au bien être de l’élève en limitant nos classes à 8 participants. Le formateur pourra ainsi apporter plus d’attention à chacun d’entre vous. Un accès internet en wifi est mis à disposition gratuitement à nos élèves.

Notre politique des prix bas nous permet d’être au jour d’aujourd’hui le centre de formation spécialisé dans les formations aéroportuaires les moins chers de France *.(Hors Promotions éventuelles)

Nous contacter:
Préinscrivez vous sur notre lien,
http://www.pht-formation.fr/formulaire-de-contact
Avenue de la Mer, Immeuble Le Centaure 34970 LATTES,
Tél : 04 99 53 87 92 ou Fax: 09 55 83 22 84,
contact@pht-formation.fr / http://www.pht-formation.fr

PHT FORMATION - Formation Aéroportuaire
... >>

Le 23/05/2013
Le Financement d'une formation aéroportuaire par Pôle Emploi
<< Le Financement par Pôle Emploi



Pré-requis
- Etre inscrit à Pôle Emploi comme demandeur emploi
Pôle Emploi n'est pas l'organisme qui financera votre formation. Il est simplement un intermédiaire, pôle emploi vous aidera à constituer votre dossier de demande de financement.

Votre conseiller vous demandera alors un devis de formation afin de constituer votre dossier de demande de financement à une formation.

Tous les dossiers de financement sont envoyés en commission au conseil régional 1 fois par mois. Préparer votre dossier de financement au moins 2 mois avant le début de la formation.

3 cas peuvent se présenter:
- Refus de financement
- Financement partiel (Le stagiaire devra alors payer le montant restant)
- Financement total
Un courrier de confirmation de prise en charge vous sera alors adressé par courrier. Merci de nous transmettre ce courrier depuis votre espace candidat.
... >>

Le 21/06/2015
PHT AEROPORT - 2ème école de Formation Aéroportuaire
<<

PHT AEROPORT est la 2ème école de Eric PHONTHISENE.

Fort du succès de la 1ère école du nom de PHT FORMATION, nous avons décidé de mettre en place cette nouvelle structure afin de mieux accueillir nos élèves qui arrivent de partout en France y compris de l'étranger.

Avec des formations plus complètes, nous vous invitons à consulter des nouvelles formations sur le site http://www.pht-aeroport.fr

... >>

Le 19/07/2013
Logement pour les étudiants de PHT FORMATION
<<
Une aide pour se loger
Soucieux du confort de nos élèves et parce que nos élèves arrivent de partout en France, PHT FORMATION travaille avec des partenaires notamment au niveau du logement.
Nous faisons bénéficier à nos élèves de tarifs très avantageux pour un meilleur confort et une meilleure accessibilité au centre de formation.

L'Hôtel
Situé au coeur de Montpellier, hôtel **, à 1min à pied des arrêts de tramways et de la gare SNCF de Montpellier Saint Roch.
Un accès direct au centre de formation en 25min (Tram 15min + 10min à pied).
Situé en centre ville et proche de toutes commodités (MacDonalds, Place de la Comédie, Le Centre Commerciale Polygone, restaurants, etc...).

Services de l'Hôtel
- Chambre Single Lavabo + Bidet
- Douche et Toilette sur le palier
- TV (Canal Satellite)
- Internet Wifi gratuit dans les chambres
- Téléphone Direct
- Service Réveil
- Petit Déjeuner* (option +8.50€)

Prix
32€ TTC/jour au lieu de 35,50€/jour
Pour pouvoir bénéficier de ce tarif, merci de contacter PHT FORMATION au 04 99 53 87 92

Conditions
- Etre inscrit(e) à une formation chez PHT FORMATION
- Paiement sur place
- Réservation par mail ou fax
- Annulation au plus tard 48h à l'avance

... >>


Page 1 - 2

PHT FORMATION

Centre de Formations Aéroportuaires
Copyright © 2013-2017 Tous droits réservés
Pôle Emploi Dossier de Financement AIF | Les formations | Dates de Formation | Tarifs des Formations | Plan d'accès | Préinscription

REFERENCEMENT

facebook viadeo you tube you tube twitter
 CopyrightFrance.com

LES 5 FORMATIONS LES PLUS DEMANDEES



Facebook - YouTube - Aeroport de Montpellier - Le Portail de la Formation Trafic - Direction Générale Aviation Civile - Hôtel La Maison Blanche - Mission Locale - Conseil Général - Conseil Régional - Fongecif - Pôle Emploi - DIF Droit Individuel à la Formation - referencement - Action emploi, le portail emploi : offres d'emploi, cv - Générer du trafic sur votre site - Générer du trafic automatiquement - Backlinks - référencement adifco - Agent de Trafic Aérien / Chef Avion / Coordo - ALTEA FM - Agent Escale Commerciale / Agent de Passage et check-in - ALTEA CM - ALTEA FM - Flight Management - ALTEA CM - Customers Management - Agent des Opérations Aériennes - Agent de Piste / Bagagiste Aeroportuaire - Agent de Sûreté Aéroportuaire Typologie 7 - Formateur Initial Pédagogie Niveau 1 - Formateur Avancée Pédagogie Niveau 2 - Formateur Pack Complet Niveau 1 + Niveau 2 - Polyvalente 2 - Escale + Trafic - Polyvalente 2 - Trafic + Operations - Polyvalente 2 - Piste + Trafic - Polyvalent 2 - Anglais + Escale - Polyvalent 2 - Anglais + Trafic - Polyvalente 3 - Piste +Trafic + Escale - Polyvalente 3 - Anglais + Trafic + Escale - Polyvalente 3 - Piste + Trafic + Opérations - Polyvalent 4 - Piste + Trafic + Opérations + Formateur 1 - Polyvalente 5 - Piste + Trafic + Operations + Formateur 1 + Formateur 2 - Polyvalent 5 - Escale + Piste + Trafic + Opérations + Formateur 1 - Polyvalent 6 - Escale + Piste + Trafic + Opérations + Formateur 1 + Formateur 2 - Anglais Général et Anglais Aéroportuaire -

Website Powered By PHT FORMATION PHT FORMATION
Copyright © 2013-2017 Tous droits réservés


Site réalisé par PHT Formation

5656